Nous sommes entre deux fêtes des mères, fêtes, en principe de tendresse, d'affection,

mais comme chaque fête elle fait aussi ressortir des manques et de la tristesse terribles hélas !

Depuis des années je mène un "grand" combat contre la solitude, l'isolement, qui s'étendent tellement dans notre époque ....

 

ETONNANT ... sans doute ! Généralement on dit et entend plutôt le contraire ... et pourtant !

 

 Être aimé est plus fondamental qu'aimer.

 Il est curieux d'affirmer cela alors qu'on insiste tellement

sur la grandeur de l'amour et sur la nécessité de

le semer autour de nous.

Jésus n'a-t-il pas fait du grand commandement

de l'amour le premier de ses commandements ?

.........

 

Pourtant, par quoi sont baignés les premiers instants

de notre vie sinon par des témoignages d'amour.

La mère qui reçoit son bébé naissant dans ses bras

lui prodigue déjà un premier message d'amour.

L'enfant ne peut lui répondre.

 

(extrait trouvé sur le net) 

 

 

 

 

 

J'ai près de moi un dépliant de l'une des associations ayant participé

en 2011 ou 2012 à la grande cause nationale "contre la solitude" .

L'année s'est terminée ! une autre grande cause nationale a été déclarée pour chaque nouvelle année !

Mais le combat contre la solitude ne s'arrête pas pour autant, car la solitude elle - hélas -

n'arrête jamais, sauf si ns contribuons à "ce combat" et cela tient parfois à si peu de choses,

j'ai bcp aimé les titres figurant sur ce dépliant car ils sont tellement expressifs :

* JE SUIS SEUL DONC ... JE M'ENFERME !

* JE SUIS SEUL DONC ... JE FUIS !

* JE SUIS SEULE, DONC .... JE NE PARLE A PERSONNE !

* JE SUIS SEULE, DONC ... JE BOIS !

(Société Saint Vincent de Paul)

 

Un lien - je pense - très fort et très vrai entre le beau texte sur

l'importance d'être aimé et ce combat !

 

 

 

 

9d5cf147